Mammographie de dépistage

La mammographie est une radiographie des seins. Cet examen permet de voir à l’intérieur du sein grâce à l’utilisation de faibles doses de radiations (rayons X).

Au Québec, la mammographie est le seul examen recommandé pour le dépistage du cancer du sein. Le Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) invite toutes les femmes âgées entre 50 et 69 ans à passer une mammographie de dépistage tous les deux ans. Dans certains cas, les femmes âgées de moins de 50 ans ou de plus de 69 ans peuvent aussi avoir accès à la mammographie de dépistage avec une ordonnance médicale.

L’évaluation personnalisée du risque réalisée dans le cadre de l’étude PERSPECTIVE ne vise pas à remplacer les services actuellement offerts dans le cadre du PQDCS. Cette approche vise plutôt à vous proposer un plan d’action adapté à votre catégorie de risque, en complément au PQDCS.

Pour plus d’informations sur les avantages, les inconvénients et les limites du dépistage par mammographie, ainsi que sur le PQDCS, nous vous invitons à consultez le site du PQDCS.

Femme exécutant une mammographie


Examens additionnels

Imagerie par résonance magnétique (IRM)

L’imagerie par résonance magnétique (IRM) ne peut pas remplacer la mammographie. Dans un contexte de dépistage, elle est utilisée en complément à la mammographie pour les femmes présentant un risque élevé de cancer du sein.

L’IRM est un examen qui permet de voir à l’intérieur du sein grâce à des champs magnétiques. Aucune radiation (rayon X) n’est émise lors de cet examen.

L’IRM du sein est réalisée par un ou une technologue en imagerie médicale. Lors de l’examen, un liquide intraveineux peut d’abord être injecté pour augmenter le contraste sur les images recueillies. Ensuite, la femme s’allonge à plat ventre sur une table, sur laquelle il y a des coussins pour les seins et un coussin troué pour supporter le visage.

La table est ensuite glissée dans un tunnel permettant de recueillir les images. Les images captées par cet appareil permettent de voir le sein en trois dimensions sur un écran. L’IRM du sein dure environ 50 minutes, excluant le temps de préparation avant l’examen. Un médicament pour relaxer peut être donné avant l’examen.

Échographie des seins

L’échographie des seins ne peut pas remplacer la mammographie comme examen de dépistage. Elle est souvent utilisée en complément à la mammographie pour préciser le diagnostic ou guider une biopsie.

L’échographie est un examen qui permet de voir à l’intérieur du sein grâce à des ultrasons. Aucune radiation (rayon X) n’est émise lors de cet examen.

L’échographie du sein est réalisée par un médecin radiologiste ou un technologue. Lors de l’examen, la femme s’allonge sur une table. Le radiologiste ou le technologue applique un gel sur la peau du sein à examiner. Il prend ensuite la sonde pour envoyer des ondes sonores dans le sein qui seront transposées en images sur un écran. L’échographie du sein dure moins de 30 minutes.

Examen clinique des seins

L’examen clinique des seins ne peut pas remplacer la mammographie comme examen de dépistage. Il est souvent utilisé en complément à la mammographie ou pour vérifier certains symptômes.

L’examen clinique des seins est un examen par observation et palpation des seins et des aisselles effectué par un professionnel de la santé. Cet examen est effectué en position assise puis allongée.